BIOGRAPHIE

Quelques éléments de mon parcours…

L’APPRENTI-SAGE

Depuis tout jeune, je sens qu’il y a au fond de nous quelque chose de plus grand et de plus vaste que cette petite vie incarnée… Je voyais dans le miroir le petit garçon et en regardant plus intensément, je pressentais le vieux sage, qui était déjà là, en filigrane… « Nous sommes multiples, me disais-je confusément, plusieurs âges et consciences différentes nous habitent simultanément… »

Adolescent je ne comprenais rien à cette société : « si on est là pour travailler, gagner de l’argent, acheter des choses et mourir, alors tout ça n’a aucun sens… » J’avais l’impression d’errer dans un monde absurde où rien n’avait de substance véritable… jusqu’au jour, vers l’âge de 16 ans, où j’ai découvert l’enseignement des yogis d’Inde, particulièrement de Sri Aurobindo. Et là enfin toute la vie reprenait son sens, sa beauté et son infinité…

 

LE YOGA INTÉGRAL DE SRI AUROBINDO

J’avais l’impression que des clés secrètes ouvraient les portes de mon esprit et me remettaient en contact avec l’esprit vivant, conscient et omniprésent de la Vie. Les expériences intérieures m’enseignaient la nature de mon âme et sa relation avec l’Etre, l’essence de toute vie. Pendant quelques années, je m’abreuvais et m’ennivrais du nectar extatique de cette source intérieure… Puis gentiment je perdis les clés d’accès et ne me souvins plus comment j’étais arrivé là…

J’eus alors l’impression que toute mon Ombre qui avait été expulsée très loin de moi revenait au galop et je ne savais pas comment gérer cela… Je sombrai rapidement dans les méandres de mes ténèbres… J’avais l’impression de chuter en permanence dans un sentiment de peur et d’effroi constant… J’explosais dans un vide sidéral où n’existaient plus aucun centre, aucun sens, ni aucun repère…

 

LA MÉTATHÉRAPIE DE MARIE-MADELEINE ALLIOT

C’est alors que j’entendis parler de Marie-Madeleine, et qu’elle m’apparu dans un rêve… Elle m’emmena dans mon gouffre intérieur pour traverser les serpents… Je tombai dans les pommes (dans mon rêve!) tellement l’horreur était intense et me réveillai plus tard (toujours dans le rêve) au bord de l’océan, paisible et bienheureux, devant un magnifique coucher de soleil… Et là, me réveillant pour de bon, je me dis qu’il fallait vraiment que je la rencontre!!

La métathérapie m’enseigna à aller voir mon Ombre en face, c’est-à-dire la somme des peurs et des souffrances qui restent non reconnues et non gérées, pour oser l’accueillir, l’accepter et l’aimer… L’amour transforme, l’amour amène de la lumière dans l’obscurité, de la conscience dans la souffrance, et permet de libérer la charge qui est bloquée là…

Quelques mois plus tard, Marie-Madeleine commença à enseigner et je fis partie de sa première volée d’étudiants. Elle m’apprit à aimer, à aimer l’Ombre en moi-même afin de la transformer en lumière, en joie et en énergie vivante… Un enseignement magnifique et essentiel qui devrait être donné à chacun dès sa plus tendre enfance!!

Je pus reconstruire gentiment ma structure énergétique et devins indépendant dans ma capacité à transformer les états de souffrance à l’intérieur de mon corps et de ma psyché…

 

L’ESPRIT DES PLANTES

Continuant mon Chemin, je me rendis compte que je n’avais pas de connaissance des plantes qui m’entouraient… je fis donc plusieurs stages de survie pour apprendre à les reconnaître, les cueillir et les cuisiner. Je découvris là une source alimentaire intensément riche, délicieuse… et gratuite! Une véritable bénédiction pour mon corps qui reconnaissait là une qualité de nourriture insoupçonnable…

Et gentiment, je me voyais préparer des plantes pour un travail sacré, mais je n’y connaissais rien… jusqu’au jour où je participai à une formation d’Ananda Bosman sur le Soma, la plante sacrée d’Egypte et de l’Inde ancienne des Rishis. J’expérimentai ce breuvage amer et réalisai immédiatement la puissance de ces pratiques ancestrales… Je me dis qu’il me fallait trouver un maître pour apprendre à les utiliser correctement…

 

 

LES CÉRÉMONIES DES CHAMANS D’AMAZONIE

Là j’entendis parler d’Hema’a, une chaman française, qui commençait une formation quelques semaines plus tard en face de chez moi! Je commençai immédiatement à travailler avec elle, et ce fut une révélation: l’impression de connaître ce monde depuis toujours… un travail de nettoyage psychologique et de prise de conscience extrêmement puissant et rapide. L’esprit des plantes et du chaman intensifie tout ce qu’il y a au fond de nous et nous permet de voir et de transformer les énergies à une vitesse accélérée.

Je ressentais depuis plusieurs années que je devais aller en Amérique du Sud pour apprendre avec les chamans et lorsqu’elle proposa d’y aller avec un petit groupe, je sautais sur l’occasion! Nous travaillâmes avec ses maîtres chamans et je découvris d’autre manières de pratiquer avec l’esprit des plantes. Ce fut une profonde initiation aux réalités intérieures des forces vivantes de la psyché.

Je réalisai que tout est vivant, que tout nos états d’être, pensées et sentiments sont des forces vivantes qui fonctionnent dans leur propre univers, participent à la création du monde et collaborent avec nous. Nous sommes tous intrinsèquement liés…

Je décidai de rester au Pérou pour chercher mon chaman… et la vie me guida à la rencontre d’un vieil indien, Pascual, avec qui je sentis que je pouvais apprendre cette science ancestrale. Je passai plusieurs mois avec lui et sa famille et commençai à guider des cérémonies d’ayahuasca en Suisse sous sa supervision spirituelle. Ce fut une expérience extraordinairement riche et intense.

Il me montra que l’univers est constitué de grandes consciences en qui nous vivons et apprenons… et que l’univers lui-même est un grand Etre qui nous engendre en son sein et nous élève comme ses enfants. Nous sommes faits à son image, petites consciences microscopiques de grands êtres macrocosmiques… et en même temps, c’est le fond de notre propre conscience, l’essence universelle de notre individualité qui nous enseigne les lois de la Vie et le Chemin de la Réalité…

L’univers est la perfection de la perfection (en tout cas de notre point de vue limité!). Lorsqu’on est aligné sur cette réalité intérieure, on entre dans un état d’extase et de joie infinie. Plus on s’en éloigne, plus on se coupe de cette source intérieure et plus on perd le sens de la vie qui nous anime… Alors apparaissent les maladies et dégénérescences, car elles ne sont plus alimentées par l’essence intérieure. Le travail sera de remettre en lien les cellules, les blocages, les peurs, les croyances, les illusions… avec le flux infini de la vie.

Stanislas Grof dit que les Indiens d’Amazonie ont deux mille ans d’avance sur la connaissance de l’esprit et je ne peux que corroborer cette affirmation! Nous avons été habitués à interpréter mentalement les choses, alors que ces chamans voient directement la psyché telle qu’elle est, dans sa réalité énergétique et universelle…

 

ALCHEMY OF BREATH

Poursuivant encore une fois mon chemin, je découvris à Bali le breathwork, le travail de respiration alchimique (Alchemy of Breath®) avec Anthony Dunkley. Ce fut encore une fois une révélation, un travail très similaire à celui des cérémonies d’ayahuasca mais uniquement en respirant! Je commençai le jour d’après une formation avec Anthony. C’était aussi sa première volée d’étudiants. Pendant une année, il nous coacha avec amour jusqu’à que nous prenions notre envol dans la guidance de groupes de breathwork. Ce fut pour moi la pièce manquante du puzzle, où mes différentes pratiques pouvaient s’intégrer et prendre leur ampleur…